AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 CE que l'on vois a l'avant du Panthéon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Hadrien Chevalier
Malkavian
Malkavian
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Sam 22 Mar - 0:12

Hadrien ne put se retenir de sursauter quand Liel se dévoila à côté de lui. Il n'avait pas fait attention à son arrivée, préférant surveiller les femmes qui gravitaient non-loin d'eux. Il écarquilla les yeux, puis sourit en entendant le « woaw » de Thomas. Effectivement, ce pouvoir était cool, il faudrait qu'il s'intéresse un peu plus à celui-ci d'ailleurs. Une fois un peu rassuré par la présence de Liel, il se calma un peu, cachant tout de même ses tremblements en mettant les mains dans ses poches.

Puis Philippe leur donna leurs instructions, ils retournaient en surveillance. Mais cette fois, il aurait Lucas avec lui. Hadrien sentit un poids s'enlever de ses épaules. Il ne serait pas seul au cas ou une autre vielle, ou tout autre être de sexe féminin, sorte d'un immeuble.

Il se dit ensuite que cette phrase était ridicule. Avoir peur d'une personne âgée ... Il frissonna en se rappelant la mamie.

*Cette peur est irraisonnée, j'y peux rien ... * Il sera la mâchoire puis regarda Liel.

« On y va ? » Il lui sourit et commença à ce diriger vers le côté du droit du Panthéon. Il se figea quand il entendit une des femmes leur dire de faire attention. Il ne dit rien de plus et entendit Liel, avant de le suivre jusqu'à l'arrière du bâtiment.


Tenue de Hadrien pour la soirée :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liel
Malkavian
Malkavian
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Sam 22 Mar - 20:09

Lucas resta attentif à ce qui se passait autour de lui et à son Primogène. Il continuait sa surveillance, malgré le rapport qu'il venait de faire et le nombre de personnes qui était regroupé devant les portes du Panthéon. La réaction de Thomas l'amusa et il se permit de lui faire un clin d’œil, en espérant qu'il aurait peut-être du temps plus tard pour qu'il puisse lui montrer comment faire. Un souvenir fugace de sa première chasse sous le couvert de ce pourvoir lui revint en tête et son sourire s'accentua.
La voix de Philippe le tira de ses souvenirs et il approuva d'un signe de tête.

* En somme, on est revenu pour repartir... bon au moins je pourrais discuter avec Hadrien... et j'arrêterais de me prendre la tête avec le moindre truc ''étrange'' du genre une pie... *

Tient, en parlant de volatile, le combat aérien en était où ? Lucas leva les yeux et constata que le ciel tendait à se vider... à leurs pieds d'ailleurs... mais passons...
Trois coups de feu raisonnèrent, certainement plus audible maintenant que l'espace aérien était dégagé des corps et des cris précédents. Par pur réflexe, il jeta un regard aux portes du Panthéon. Ne voyant rien, il se reconcentra sur les environs. Hadrien lui demanda s'ils pouvaient y aller et Lucas prit quelques secondes pour réfléchir. Avaient-ils toutes les cartes en main ? Savaient-ils franchement de quoi ils devaient se méfier ? Au final, qu'entendaient les autres par danger ? Il ne comptait pas franchement faire part de son ignorance à la populace. Il jeta un œil sur Philippe et tapa sur son oreillette pour lui faire comprendre qu'au moindre truc anormal, il aurait de ses nouvelles.

'' Passe devant Hadrien, je te suis ... ''

Il reprit ses réflexions sur le sujet en se faisant une liste de ''potentiellement dangereux''. La nuit était déjà bien avancée et maintenant il suivait Hadrien pour reprendre un poste de surveillance. Son frère s’arrêta d'un seul coup, quand une voix féminine retentit. Après un soupire à l’attention de son frère, il se retourna.

'' Merci bien ! À vous également ! ''

En voilà une qui méritait un certain respect. Il inclina la tête et poursuivit sa route, doublant Hadrien et priant pour ne croiser aucun jupon supplémentaire, sans quoi il était bon pour se démerder seul.


Vêtements pour la nuit du Lundi 28 Mars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Sam 22 Mar - 20:55

Elea restait attentive à chaque conversation qui avait lieu, suivant la conversation entre les deux Brujah et ... un enfant ?! Au son de la voix juvénile qu'elle entendait à la radio, la Toréador ne pu qu'esquisser un sourire. Si il venait à avoir besoin d'elle, Rozenmilna saurait bien lui demander de s'y rendre, ou pas d'ailleurs.

Sourire en coin, la Toréador continua à surveiller les environs, ainsi que la porte principal qui donnait accès au Panthéon, s'assurant qu'il n'y avait plus de personnes présentes là où elle pensait avoir vue quelque chose. Ou peut être rien d'ailleurs...

Son sourire se dissipa dès qu'elle entendit la voix de Morgan à la radio, tout ses membres se tendant d'un coup, l'anxiété la gagnant alors qu'elle renvoyait un message qu'elle espérait aussi calme que possible. Il n'était plus temps de faire machine arrière et encore moins de céder à la panique, mais si la menace était bien présente, ils devaient tous le savoir.


- Monsieur de Lestrain, que voulez - vous dire par : "Qu'il libère l'enfer" ... ?


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle De Luca
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Courageuse (+1), Dévouée (+1), Poisson rouge (-1)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Dim 23 Mar - 2:15

La voix de Rozenmilna avait ramené Annabelle à la réalité, un peu comme si on débranchait la prise d'un ordinateur pour lui permettre de se remettre à niveau.


Annabelle fit un demi sourire à sa primogène, esquissant le geste de lui prendre une main qui n'arriva jamais jusqu'à elle, un balais avorté faute de chef d'orchestre.
Devant sa gentille inquiétude, elle voulu la rassurer au plus vite par un confus :



  • Oui, oui, tout va bien, je … tout va bien...




Puis réalisant d'un coup le sens unique de l'attention à l'autre, elle rajouta, décidée :



  • et vous, mademoiselle, tout va bien ?


Le monde est décidément un endroit bien étrange.

Tenue d'Annabelle :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Merle
Primogène [Malkavian]
Primogène [Malkavian]
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Juvénile ( -1 ), Soucieux (+1)
Points de sang:
9/15  (9/15)

MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Lun 24 Mar - 12:03

La radio continuait de débiter des informations, et la réponse de de Lestrain risquait d'être très importante.

Liel répondit aimablement à la primogène Ventrue avant de partir. Philippe fut fier qu'au moins l'un de ses protégés se montre sociable. De son côté, il s'inclina pour la remercier de son conseil.
Il utilisa ensuite son oreillette.

S'il y a un augure doué qui sache aussi se dissimuler, manifestez-vous. Sinon, j'y vais.

Il attendit quelques instants une réponse quelconque, considérant que si personne ne prenait la parole, il était bon pour aller aider les deux Brujah.
Sa petite taille lui permettait d'être discret, mais il ne savait pas manipuler les esprits pour ne pas être vu.


Soudain, son regard pâle sembla suivre un mouvement de l'intérieur vers l'extérieur du bâtiment, jusque vers la place. Plusieurs fois.
Il se décala de quelques pas sur le côté, leva la main et lança un :

Hé ! Qu'est-ce qu'il se passe ?
Vaguement en direction de la plus grande porte d'entrée.
Le primogène frissonna de la tête aux pieds en grommelant : Je déteste quand ils font ça...


Tenue habituelle de Philippe : Jean gris, baskets usés et T-shirt vert bouteille.
En extérieur, il met un blouson de jean noir délavé, des mitaines de laine grise et une casquette vert foncé et bordeaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Sam 29 Mar - 15:12

Oui je vais bien, ne vous inquiéter pas pour moi. C'est juste que parfois, vous me paraissez lointaine.

*Rozen était toujours un peu inquiète vis-à-vis d'Annabelle, comme si cette dernière pouvait disparaître à tout moment si elle ne portait plus son regard dessus.
La voix de Morgan fit subitement éruption a la radio et ce fut peu réjouissant.*


L'enfer, il devrait plutôt s'y enfuir avec ses sbires plutôt que de le libérer...

*Dit elle, parlant un peu à elle-même, un peu plongé dès ses pensés jusqu’à que Philippe l'en sorte. À quoi faisait-il référence ?
La ventrue regarda vers lui, le visage interrogateur, puis elle essaya de regarder dans la même direction que le malkave.*


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Bellanger
Malkavian
Malkavian
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Sam 29 Mar - 21:10

Thomas parvenait à suivre. Tout juste, mais il suivait. Les échanges en disaient long. Et puis il répondit poliment par une inclinaison de la tête à la primogène Ventrue.

Quelques échanges plus loin, la situation ayant semblé totalement déraper au sous sol, Thomas s'immobilisa soudain.
S'il avait été humain, il aurait pâlit. Là, il restait la bouche légèrement entrouverte, comme hypnotisé. Il suivit du regard les ... sphères ? Le jeune homme ne savait pas exactement ce que .. qui ? ... c'était mais ces sphères avaient peur, fuyaient. Un rapport avec l'annonce du primogène Trémère qui parlait d'enfer ? Le néonate pour l'heure était tout simplement arrivé au seuil critique. Du moins c'est ce qu'il pensait. Et puis tandis qu'il suivait des yeux les différentes sphères, inconscient de l'air parfaitement idiot qu'il devait avoir vu de l'extérieur, il se passa un évènement qui l'horrifia.
Une sphère passait DANS son primogène ! D'accord, les sphères étaient passées A TRAVERS la porte du Panthéon mais de là à ce qu'il admette derechef qu'elles pouvaient passer DANS Philippe ... Thomas sentit un frisson de dégoût le secouer et remonter le long de son échine. Par bonheur, aucune sphère ne l'avait approchée ni ne s'était ... n'avait ... n'était .. passé ? ... à travers lui ... La nausée lui vint. L'idée seule qu'on puisse le traverser lui mit les nerfs à vif. Il sentit des tremblements se répandre depuis sa cage thoracique jusqu'à ses mains et ses jambes.

Son regard terrifié se porta sur Philippe. L'enfant était sans doute le dernier rempart possible à sa panique. Panique générée par deux choses distinctes. D'abord, Thomas ne comprenait pas ce qu'il venait de voir. Ces choses là ne respectaient aucune des lois qu'il avait pu être obligé d'apprendre durant ses études. Pas même la gravité ! Et les seules hypothèses que la partie la plus pragmatique de son cerveau voulait bien lui fournir lui semblaient être des chimères.

- Allons, Thomas, soyons honnêtes, ça ressemblait à des fantômes ... disait le pragmatisme.
- Mais nom de Dieu de nom de non ! Des quoi ? Pragmatisme tu n'as pas mieux ? répondait la raison.
- Non désolée. Il faut t'en satisfaire.
- Mais ça fait peur non les fantômes ? demandait d'une petite voix la petite représentante du cortèges des peurs enfantines.

Et puis le second point qui le rendait malade, le pauvre néonate fraîchement étreint, c'était ce viol auquel il avait assisté. Qu'on traverse quelqu'un ! Qu'on souille un être ! Plus il y pensait et plus la nausée montait.

- Ca laisse peut être des traces ... songeait curiosité.
- Et si ça pouvait posséder ? se demandait inquiétude.
- Apparemment, ils peuvent passer sans résistance, il semble impossible de s'en prémunir, observait pragmatisme alors que Thomas la suppliait pour qu'elle se taise.

Ce fut là qu'intervint Philippe. Oh, il n'en était sans doute pas conscient mais cela changea tout. Le néonate sentit une corde enfin, qui saurait freiner cette chute dans l'horreur indicible de ses pires cauchemards. Son primogène, s'il en était agacé, ne semblait pas plus s'émouvoir que cela de ce qu'il se passait. A tout mieux mieux était il surpris. Le contact avec la sphère n'avait pas semblé agréable mais pas douloureux non plus. Et alors l'implacable logique du médecin se mit en marche. La guerre contre la panique était déclarée. Cette bataille intérieure règlerait le sort de l'attitude qu'il allait prendre face à ce nouvel Inconnu qui s'ouvrait devant lui. Ce gouffre insondable semblait l'appeler : sombre dans la folie, craque ! Et de l'autre il se refusait à s'abandonner. Tout pouvait s'apprendre, se comprendre et s'apprivoiser. Il lui faudrait juste le temps nécessaire. Il fallait juste qu'il apprenne de nouvelles règles et accepte d'avoir l'esprit ouvert.
Une voix suraigüe et faible s'échappa de ses lèvres. Une supplication à son primogène afin qu'il éclaire sa lanterne et l'aide à retrouver pied dans cette obscurité oppressante.


Philippe ?


Tout tremblant, Thomas se débattait pour retrouver son contrôle. Au moins un peu. Juste un peu.



Tenue du soir : chemise bleue, pantalon noir, blouson en cuir usé, baskets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morphée
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Dim 30 Mar - 15:39

Différentes voix se firent entendre dans la radio, annonçant que les duos demandés par la Primogène Ventrue s'étaient formés, et qu'ils s'étaient placés selon ses directives.

On pouvait d'ailleurs voir, depuis l'avant du Panthéon, deux silhouettes se détacher sur le côté de la rue Soufflot.

Les snipers confirmèrent leur retour aux rez-de-chaussée, et le groupe R03 accusa réception quand à l'interception du nouvel arrivant.


Biiiip. Ici Morphée, personnification du rêve et des pnj lambdas. N'hésitez pas à me laisser un mp si je tarde à me manifester. Biiiip.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liel
Malkavian
Malkavian
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Lun 31 Mar - 22:12

Lucas était franchement perturbé par tout ce qu'il entendait dans son oreillette, il en vient à se dire qu'être dans le panthéon ne devait pas être une sinécure. À moité inquiet et réfléchissant toujours, il reprit son rôle de sentinelle en regardant partout autour de lui, balayant d'un regard les rues, les toits et écoutant attentivement au cas où sa vue le trahirait.
Son Primogène passa une annonce à laquelle il répondit rapidement :

'' Je crains de ne pas pouvoir vous aider... ''

Il jeta un dernier regard vers l'arrière et marqua un temps d'arrêt. C'était quoi ce bordel ? Ses couleurs mouvantes qui l'avaient assailli en début de soirée étaient assez... étrange, mais ce qu'il venait d'apercevoir était carrément... déplacé. Il fronça les sourcils, dans un réflexe pour voir plus clairement et se demanda s'il était nécessaire d'alarmer tout le monde. Des boules plus ou moins lumineuses semblaient se barrer du Panthéon, mais très franchement elles n'avaient pas l'air dangereuses. Il discerna çà et là quelques expressions, la terreur semblait-il.

* Expression de terreur ? Heu.... *

Son cerveau marqua un blackout pendant un moment, assimilant le fait que si c'est ''boules lumineuses'' avaient une expression et donc un visage, c'est qu'il s'agissait d'humain. En l'occurrence vu leur transparence, il s'agissait d'anciens humains... des fantômes donc...

* Des fant... des fantômes ? Tu blagues ? Non mais sérieux ! Heinrich avait une araignée au plafond ... les fantômes, les loups-garous, les vam... Ok ... c'est pas du folklore... des fantômes... inoffensifs... transparents et lumineux, certes... mais inoffensifs ! Restaient loin, mais alors très loin de moi les cocos ! *

Il se tourna vers Hadrien, pour voir si son frère voyait la même chose que lui, examinant son expression pendant un moment. Il finit par soupirer en gardant bien en vue les... hm... fantômes et demanda d'une voix chuchotante.

'' Tu vois ce que je vois ou j'hallucine ? ''

Spoiler:
 


Vêtements pour la nuit du Lundi 28 Mars:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrien Chevalier
Malkavian
Malkavian
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Mar 1 Avr - 0:33

Hadrien reprit son chemin juste derrière Liel. Il ne supportait plus t'entendre autant de voix et d'informations dans son oreillette.

*On s'entend plus penser*

Puis il reconnut la voix de son Primogène et lui répondit :

« Je ne pense pas être compétant, Monsieur ... »

Puis en se déplaçant vers leur lieu de surveillance, Hadrien activa une nouvelle fois son auspex. Il n'appréciait pas tellement cette débauche de couleur et ce que cela signifiait. Quand il releva la tête, il ne put s'empêcher de regarder l'aura de Liel, juste en face de lui, mais quelque chose d'autre le surprit et il s'arrêta net.

*Putain, c'est quoi ce bordel ...*

La couleur, il connaissait, son sire la lui avait apprise, c'était la peur. Pour ce que ces trucs étaient, il hésitait. Il n'en avait jamais vu auparavant.

*C'est bizarre ... ça n'est pas comme nous ou les humains ... c'est autre chose ... Des spectres ? ...*

Hadrien continué de fixer ses formes évanescentes, il les suivi du regard quelques temps. Puis son frère lui demanda s'il voyait la même chose. Hadrien hocha la tête d'un air complètement incrédule. Il contacta ensuite Philippe, grâce à son oreillette.

« Monsieur Philippe ... Il y des ''choses'' qui sorte du Panthéon. Elles n'ont pas l'air dangereux ... »


Tenue de Hadrien pour la soirée :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Jeu 3 Avr - 20:59

Elea laissa son regard se balader d'un point à un autre, ignorant la demande du primogène malkavian faute de pouvoir l'aider, s'arrêtant sur une silouette plus sombre, près de la bibliothèque. Elle s'approcha d'un pas pour discerner la dîtes silouhette et l'identifier, allumant son micro afin de mettre les gens en alerte.


- Désolée de vous interrompre mais je crois qu'il y a un truc près de la bibliothè...


La Toréador fronça légèrement les sourcils, se concentrant un peu plus sur cette présence, et l'ayant identifiée, elle laissa échapper un :


- Oh putain non ... pas ça.


Elle retira sa main du micro afin de se mettre à couvert dans l'ombre d'une porte ou d'une ruelle, et activa son sang afin de s'assurer qu'elle n'allait pas faire paniquer tous les vampires présents dehors pour rien.


[ -1PS pour lire les aura]


La Toréador se concentra un long moment, en vain, plus inquiète encore de ne pas arriver à lire son aura plutôt que de l'identifier parfaitement ...


* Son ombre ? *


Elea activa à nouveau son micro afin de faire passer un nouveau message d'une voix plus discrète encore, ne quittant pas la silhouette du regard, se tenant à l'affût comme prête à se faire sauter dessus dans l'instant.


- Rozen, je crois qu'on a un problème. Au niveau de la bibliothèque, il y a une silhouette d'un loup - garou mais je n'arrive pas à m'en assurer dans son aura... en faite, je ne vois même aucune putain d'aura à cette chose. 
Pour les autres, faites attention, c'est peut être son ombre et je suis trop loin pour le voir, j'en ai aucune foutu idée. En tout cas, restez à l'affût.


* Ou alors mon esprit cède à la folie la plus totale et je vois des choses qui n'existent que dans mon imagination... *


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle De Luca
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Courageuse (+1), Dévouée (+1), Poisson rouge (-1)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Ven 4 Avr - 20:54

Les gens commençaient à beaucoup s'agiter. Les princes de la nuits laissaient échapper quelques remarques et consonances d'une vie antérieure et, disons le sans ambages, parfois au langage fleuri. Annabelle était toujours d'un maintient impeccable, sans doute parce qu'elle ne perdait jamais ce sang froid apparent, acquis au prix de la compréhension de son entourage. Mais elle savait que cela traduisait souvent une certaine angoisse.


Il y avait de jolies lumières dansantes qui s'envolaient de ci de là... quelques phrases appuyées, quelques jurons.
Rien que de très normal dans une situation comme celle ci.


Enfin... sans doute normal. Bien qu'Annabelle n'était pas une novice en la matière, les enquêtes et les énigmes n'étaient pas son fort.
Et comme toujours, lorsqu'elle ne comprenait pas, elle ne disait rien. Et si d'aventure un regard croisait le sien, un sourire était sa seule réponse.


Le monde est décidément un endroit bien étrange.

Tenue d'Annabelle :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Merle
Primogène [Malkavian]
Primogène [Malkavian]
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Juvénile ( -1 ), Soucieux (+1)
Points de sang:
9/15  (9/15)

MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Sam 5 Avr - 12:31

Philippe relança une interrogation dans le vide :

Dites-moi ce qu'il se passe !

Mais cette fois, il sembla recevoir une réponse. La tête levée comme s'il parlait à un adulte, il écouta avant de reprendre :

Des créatures en sont-elles sorties, ou des gens y sont-ils tombés ?
...
Parfait. Merci.

Il observa quelque chose s'éloigner, et ce faisant, remarqua le regard intrigué de de Sancy. Il tenta donc de la rassurer.

Rien n'est encore sorti de la faille infernale, apparemment. Et personne n'y a été précipité non plus.


Par la radio, il répondit à Hadrien.

Est-ce que vous pouvez être plus précis, monsieur Chevalier ?


Puis il tourna son regard vers Thomas, qui venait de l'appeler d'une voix inhabituelle. Il nota aussitôt ses tremblements et son air de détresse.
Il se rapprocha de lui pour lui parler à mi-voix. Plutôt que de demander ce qui n'allait pas, il choisit le premier sujet qui lui passa par la tête, se disant déjà que papoter de tout et de rien pouvait baisser le stress de son infant, et que cela l'inciterait peut-être à s'exprimer sur ce qui le bouleversait. C'est donc une main sur son oreillette, et de son habituelle voix tranquille, quoique murmurante, qu'il raconta :

Je n'ai pas pour habitude de parler tout seul, malgré les apparences actuelles. Le Panthéon est un beau monument, mais il s'agit aussi et avant tout d'un cimetière. Apparemment, les pouvoirs déployés dans ses sous-sols ont fait paniquer les quelques esprits qui s'y trouvent, et il fuient les lieux aussi vite qu'ils le peuvent. Je sais que parler de fantôme peut faire sourire, mais après tout, ne sommes-nous pas des vampires ?

L'annonce d'Elea acheva le discours de Philippe. Un loup-garou. Ces espèces de mixeurs géants conçus pour tout détruire...
Il ne lui fallut qu'une fraction de seconde pour se décider.

Je dois aller à l'intérieur pour essayer de débusquer le "monstre" qu'a vu Alice. Avec toutes les goules armées qu'il y a ici, ils devraient gérer le problème du loup-garou. Tu m'accompagne à l'entrée ?

Ils géreraient le problème s'il n'y avait qu'un mixeur.
Mais s'il y avait une meute, ça allait mal tourner...
Le pseudo-enfant ne douta pas que Lucas, Charles et Hadrien ne commettraient pas d'imprudence. Mais Thomas, ne sachant comment réagir, risquait de se mettre en danger. Le rapprocher de l'entrée, où se trouvaient deux bons gros Brujahs bien brutaux, ne pourrait que lui être bénéfique.

direction l'intérieur du Panthéon


Tenue habituelle de Philippe : Jean gris, baskets usés et T-shirt vert bouteille.
En extérieur, il met un blouson de jean noir délavé, des mitaines de laine grise et une casquette vert foncé et bordeaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morphée
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Dim 6 Avr - 18:44

Ici R01, on a un visuel sur le garou rue Cujas !

A moins d'un orrdrre contrraire, on fait feu s'il bouge un poil !

Les voix des goules étaient des murmures très angoissés.
Depuis le devant du Panthéon, on put voir le duo se glisser rapidement dans une encoignure de porte du côté de la bibliothèque, les armes brandies.

Quelques voix supplémentaires, R02 et R11, se proposèrent en renfort au bon vouloir de Rozenmilna.


[HRP : Nous allons vous demander une certaine réactivité, afin que la scène soit terminée d'ici la dead-line de vendredi, si possible.
N'hésitez pas à sauter le tour de quelqu'un qui n'a pas répondu au bout de 24h.
Pour rappel :
Thomas
Rozenmilna
Hadrien à moins qu'il ne poste sur le côté du Panthéon
Lucas à moins qu'il ne poste sur le côté du Panthéon
Elea
Annabelle
Charles
Jacques s'il est revenu vers devant le Panthéon ]


Biiiip. Ici Morphée, personnification du rêve et des pnj lambdas. N'hésitez pas à me laisser un mp si je tarde à me manifester. Biiiip.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thomas Bellanger
Malkavian
Malkavian
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Lun 7 Avr - 0:41

UN QUOI ?!

Thomas eut envie de se recroqueviller au sol. Mais que faisait il là ? Il ne comprenait rien et visiblement il ne servait à rien. Pourtant, miracle ? Philippe parvint a capter son cerveau en usant de l'ingénieux procédé "sujet-verbe-complément", trop souvent mis de coté en communication. Les mots étaient simples, clairs, concis. Et informatifs.
L'esprit de Thomas se plia à la logique. Nous vampires, eux fantômes, après tout pourquoi pas ? Pourquoi sa cervelle songea que tout cela était aussi logique que le fait qu'un muscle fléchisseur permettait la flexion agisse en opposition du rôle de muscle extenseur ? Thomas était donc bloqué désormais sur la fonction "pourquoi pas ?". Le médecin ne comprenait pas vraiment son propre encéphale et pour tout dire, sur le moment, ce qui l'intéressait le plus était le discours de Philippe.

Son primogène lui proposait de s'éloigner du loup garou pour aller vers un monstre qui semblait il pouvait influer sur les gens et au moins sembler invisible. Et Thomas, boy scout de son état, jugeant de plus qu'il valait mieux se fier à plus vieux que lui, en l'occurence son Sire, hocha la tête. Pourquoi pas ? Un peu de contenance revint et lui permit de suivre Philippe sans claquer des dents ni sentir son corps tout entier trembler.

Quand cette nuit infernale allait elle se terminer ?


Sur les talons de Philippe, peu importe où il va, même si c'est au bout du monde ...



Tenue du soir : chemise bleue, pantalon noir, blouson en cuir usé, baskets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Hadrien Chevalier
Malkavian
Malkavian
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Lun 7 Avr - 7:52



Tenue de Hadrien pour la soirée :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Lun 7 Avr - 23:55

**Une faille ? je pensais que Morgan ne faisait qu'utiliser une expression. On a frôlé le pire.**

Des démons sortie des enfers, un garou, un homme invisible et le maître des piafs... *Rozen se mit à avoir un petit rire*Tout ça pour les êtres inférieurs que nous sommes, c'est trop d'honneur monsieur Boubanos.

*Plus la fin approchée, plus c'était dangereux, plus la ventrue était heureuse. Les messages d'Elea et de Dimitri se succédèrent. Philippe se mit à parler dans le vide. Entre le monstre a l'intérieur ,ça et même avec tout ce qui s'est passé, ne pas avoir l'augure était devenu comparable à porter des baskets et vouloir entrer en boîte de nuit.
Les goules étaient très angoissées, c'était compréhensible. On peut arguer sur le fait qu'un soldat qui ne connaît pas la peur est un idiot, Rozen en avait bien conscience et pourtant elle n'était pas satisfaite.
Car c'était ses propres hommes que le prince avait fait venir à nos côtés sur le champ de bataille.
Elle avança d'une démarche fulgurante.*


** Tremblé de peur pour UN garou ? c'est ça les goules du Grand Parménion ? et si le sabbat nous attaque a trois on fait quoi au Louvre, un suicide collectif **

-R02 venez à ma rencontre immédiatement. R01 restez en visuel et à distance de tir, pas de corps à corps.

-Toutes les unités... Je vous veux sous le fronton dans un premier temps puis à l’intérieur une fois la bête invisible rossée, Fusillez- moi tout ce qui n'est pas de n'autre coté, tout ce qui tentera de fuir.


*Si vraiment tout était bientôt terminées, les ennemies n'auraient plus le temps de surgir de nulle part pour atteindre le Panthéon à temps. une fois rejoins par R02 elle s'adressa à eux*

Placez-vous de chaque côté de moi trois pas devant, Vous êtes les hommes du grand général Parménion, préparez-vous à lui faire honneur

-Elea, je compte sur vous pour nous avertir le poilu à des copains. N'hésitez à faire preuve d'initiative d'ordre martial si vous le sentez, après tout, votre chemin et celui du combat à présent n'est-ce pas ?

Annabelle soyez vigilante plus que jamais.


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Midnight
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Mar 8 Avr - 20:28

Une bête commençait à approcher. Elle était immense et paraissait extrêmement forte. Elle avançait grognant légèrement envers les vampires alentour. Sa fourrure était d'un noir tellement foncé, qu'il en avait des reflets bleus à la lumière des lampadaires. Plus elle avançait, plus on pouvait observer ses muscles rouler sous son pelage couleur charbon.


Il s'arrête, hume l'air et observe encore un peu les vampires en face de lui. Il penche un peu la tête sur le côté, avant de la basculer sa tête en arrière et de pousser un hurlement. Il semble se ramasser sur lui-même et bondit vers l'entrée du Panthéon.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morphée
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Mar 8 Avr - 21:12

HRP:
 

L'équipe baptisée R01, composée d'un grand maigre et d'un moyen aux yeux de chien battu, toujours à couvert du côté de la bibliothèque, ouvrit immédiatement le feu. A peu près au moment où la bête humait on ne sait quoi.
Ils furent suivis de peu par les R12 qui s'étaient rapprochés du Panthéon depuis le côté de la rue Clotaire.

Hélas, cela n'arrêta pas le monstre mi-homme mi-loup.

R02, c'est à dire un gars râblé et un petit aux cheveux auburns, venus du côté de la rue Valette, déboulèrent à ce moment, conformément à l'appel de Rozenmilna. Le petit mit un genou en terre et tira, tandis que le râblé accourait auprès des rares vampires qui restaient devant le bâtiment.
A peu près synchronisés avec ce duo, ceux qui venait du côté d'Ulm, les R13, firent exactement la même chose. Un gars aux cheveux gris tira tandis qu'un costaud aux longs cheveux fonçait vers l'entrée.

L'équipe R11 qui se trouvait jusqu'alors devant le Panthéon et qui s'était placée selon les ordres, devant Rozen, resta sur place, prête à intercepter le cauchemard vivant.


Biiiip. Ici Morphée, personnification du rêve et des pnj lambdas. N'hésitez pas à me laisser un mp si je tarde à me manifester. Biiiip.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Mer 9 Avr - 22:47

Elle avait suivie les mouvements du garou des yeux, et à peine avait - il bouger que les tirs avaient commençait de tout les côtés sans que la Toréador puisse analyser plus précisément l'état de la bête. Alors qu'elle restait concentrée sur sa cible, les messages vocaux fusaient, la faisant soupirant plus profondément à chaque fois. Entendre que certains abandonnaient en la mettait pas en colère, chacun lutter avant tout pour sa vie... Et beaucoup trop était déjà tombé à partir du moment où un seul avait périt.

Elea ferma les yeux. Dimitri avait raison, toute menace extérieur devait être éradiquée, ils ne devaient pas être dérangé. La Toréador passa un nouveau message à la primogène Ventrue, elle avait, pour elle, faillit à deux reprises successive et cela avait légèrement déstabilisé la Toréador, mais il était hors de question d'abandonner pour autant. Elle esquissa un léger sourire - émettant un léger bruit trahissant ce dit sourire - pour toute réponse à la question rhétorique de la Ventrue


- Je reste sur le qui - vive pour le Garou. Si les impactes de balle n'ont pas raison de lui, j'essaierais de gagner du temps.

Elle relâcha le bouton de communication afin de soupirer longuement pour elle - même.

* J'avais promis de ne pas me mettre en danger ... Et merde ! Faites qu'il tombe sous les balles ... *


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morphée
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Jeu 10 Avr - 13:03

[HRP : Hello !
Pour essayer de conclure d'ici vendredi, Midnight et moi allons lancer des sortes de mini-tours d'une journée. Nous posterons aujourd'hui (13h dernier délai), demain matin, et terminerons par un petit résumé samedi matin.
N'hésitez pas à intervenir à chaque "mini-tour" si vous pouvez vous connecter. Nous essayerons d'être réactives au niveau des PP.
Vous êtes assez peu nombreux pour qu'on ne se préoccupe pas trop de l'ordre des posts...

Là, je vais poster pour Annabelle, qui est privée d'internet, et pour Charles le temps de finir la nuit.
Après, c'est à vous !]


Annabelle, sortie de son état d'attente passive grâce à la recommandation de sa Primogène, put réagir en un instant. Elle se rapprocha de celle qu'elle devait protéger, un pas devant, et, fragile petite chose, sortit deux imposants pistolets de son manteau. A l'instar des goules dispersées, mais mieux placée qu'elles, elle fit feu.

Charles apparut brusquement, comme sorti de nulle part, non loin du groupe. Il tenait un revolver à deux mains, et tira, lui aussi, sur le monstre qui chargeait. Il précisa fièrement, d'un ton sans aucun rapport avec la situation :

"J'ai des balles en argent. Imparable contre ce genre de monstruosité. "


Biiiip. Ici Morphée, personnification du rêve et des pnj lambdas. N'hésitez pas à me laisser un mp si je tarde à me manifester. Biiiip.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Jeu 10 Avr - 22:29

*Elle restait debout, impériale, à observer et réfléchir à la situation. Elle s'adressa a la créature qui l'écouterai ou ne l'entendrai probablement pas*

Pitoyable créature qui court vers sa propre perte, au service d'un pouvoir dont vous ne comprenez probablement rien.

*Annabelle sortait les armes ce qui surprit Rozen, double surprise avec Charles qui réapparaissait avec des balles en argent qui plus est.
Jusqu’à la Ventrue n'avait guère réfléchie sérieusement à ces dernières tentatives, tout changea quand Steven se fit entendre. Le Garou était une diversion pour ce qui sa passe rue Clotilde, ou pour autre chose ?
Et qu'était devenue Jacques, Lefol et Venise qui était censé être le bas contre le potentiel Gangrel ? Plus de nouvelles.
Pas de nouvelle des rats dans les égouts.

Elle s’apprêta à parler à la radio, mais n'en fi rien. ça ne changerait plus rien maintenant. tout le monde était à sa place, il suffisait de bloquer le passage.*



A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Midnight
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Jeu 10 Avr - 23:44

Le loup-garou encaisse les différentes balles qui l'atteignent, mais dans son élan, continue sa course effrénée vers l'entrée du Panthéon.
Il hurle si fort, qu'il n'entend pas ce que la primogène pouvait bien lui dire.
On peut tout de même observer que la bête commence à ralentir, c'est pour l'instant peu perceptible, mais elle ralentit tout de même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle De Luca
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Courageuse (+1), Dévouée (+1), Poisson rouge (-1)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Ven 11 Avr - 19:01

Le chœur enchanteur des pistolets louait la gloire de la violence moderne, le chant des deux armes délivrant leur sentence de mort éveillait en Annabelle un sentiment intense de joie et de beauté. Elle s'émerveillait à chaque tir de cette musique brutale mais si mélodieuse.
Le visage d'habitude si absent de la jeune femme trahissait un léger sourire de satisfaction, peut être même d'un plaisir coupable.
Un déluge de feu s'abattait sur le monstre lancé en pleine course, le touchant, parfois, mais ne semblant pas lui faire grand chose.
Annabelle avait quelque peu l'habitude de tirer sur des choses qui refusaient obstinément d'entendre la voie de la raison, celle de la froide logique de la physique qui veut que lorsqu'une balle vous transperce la tête, vous mourriez.
D'un autre coté, elle n'était pas une tireuse très précise et c'était dans la masse de tir qu'elle espérait trouver une certaine réussite.


Mais les meilleures choses ont une fin et le bruit doucereux des explosions de poudre fit place au martèlement froid des percuteur frappant dans le vide.
Le monstre était trop près pour avoir le temps de recharger. Les chargeurs étaient sans doute dans ses poches, mais elle en avait tellement. Sans doute Annabelle pensait qu'elle n'y arriverait pas.
Ses mains s'écartèrent, laissant choir au sol les deux pistolets désormais inutiles.
Annabelle se concentra, cherchant en elle cette force prodigieuse qui sommeillait en elle. C'était comme un puits au fond lumineux menant à des abysses de lave sans fond, un écho lointain qui remontait des profondeurs de la terre, de son passé, de son sang.


Rozenmilna était en danger, le monstre grotesque se précipitait vers elle avec un discours fort peu cohérent.

- Est-ce que je beugle moi ?


Les deux boutons du bas de son manteau cédèrent sous la pression de ses jambes qui cherchaient un peu d'espace.
Un pas, hésitant, un deuxième, maladroit, puis un enchaînement rapide, une course, presque, vers la bête qui venait à son encontre.
L'élan sera peut être suffisant pour frapper le monstre à la tête, du plus rocambolesque coup de pieds qui soit.


Sans doute Annabelle cherchait à impressionner son primogène.
Au pire, si le monstre la déchiquetait, cela laisserait sans doute le temps à Rozenmilna de se mettre à l'abri.




Le monde est décidément un endroit bien étrange.

Tenue d'Annabelle :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Sam 12 Avr - 0:29

Elea resta à observer le Garou s'approcher de Rozenmilna arrachant à la Toréador un large soupire qui devint juron lorsqu'elle vit une jolie demoiselle s'interposer

- Eh merde !

Elle lâcha un nouveau soupire, trouvant la situation pénible à partir du moment où elle avait vue le garou et malgré qu'elle fut persuadée qu'il n'avait rien à foutre ici ... et que c'était étrange elle retira sa veste et se dirigea vers le garou arme au poing afin de gagner du temps pour que les goules l'abattent, avant qu'il n'entre.

Alors qu'elle se dirigeait vers l'immense créature, la Toréador ne put s'empêcher de déclarer pour elle - même ... et pour lui.


- Désolée ... j'avais promis, je sais.

Les promesses étaient la plus terrible création qui soit, inventée pour être brisée, mais elle espérait gagner assez de temps. Juste assez ...


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   

Revenir en haut Aller en bas
 

CE que l'on vois a l'avant du Panthéon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Manipulations avant, pendant et après le coup de 2004.
» " Féeries de lumières de l'Avant-NOËL "
» ARISTIDE SERA DE RETOUR AVANT LES ÉLECTIONS SELON IRA KURZBAN
» De l'eau a coulé sous les ponts.
» Avant garde ork

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 5 ème et 6 ème arrondissements (appelés la torche) :: Le Panthéon :: Evenement Boubanos [Autour du Panthéon] :: Devant le Panthéon-