AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 CE que l'on vois a l'avant du Panthéon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Admin

avatar


MessageSujet: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Dim 26 Jan - 17:09

Face au Panthéon :


dos au Panthéon:


vers la droite face au Panthéon :



vers la gauche face au Panthéon :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Admin

avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Dim 26 Jan - 21:04

Pour le moment sur la place devant le Louvre se trouve quasiment tout les vampires qui ce trouve à l'extérieur. Il n'y a pas eu de dispersion. ;)Seulement chaque petit groupe forme des tas pour discuter. Chaque groupe est distant d'un autre d'environs 5 pas.
Vous remarquez Leil, Had et Cathy qui part chacun dans une direction.
Je vous laisse un tour ou 2 RP avant de considérer que pour vous bouba est apparue. Je vous ferais signe.

édit 1 : Kaoum est dans la fourgonnette avec les écran de surveillance. Je sais juste pas où est la fourgonnette. ^^

édit 2 : Thomas, Charles et Philippe restent non loin de l'entrée du Panthéon, à proximité d'une camionnette blanche (la croix rouge invisible).

édit 3 : Considérez qu'il y a 150 mètre avant de voir les premiers cordons de sécurité de police (vrais Police), et un peu de brouillard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Lun 27 Jan - 15:31

HRP:
 

Bonsoir.

Et bien Monsieur Delcroix, selon le plan qui a était transmis la veille nous sommes en charge du périmètre extérieur. Coordination entre les groupes de surveillance, interception des renforts et récupération d'humain et faire transmettre les informations.


*La ventrue fit les quelques pas qui la séparait des goules et des autres vampires du groupe de soutien tout en sortant sa tablette pour montre le plan à Venise et Jacques.*



Voilà le plan qui a été préparer. Une personne en charge du périmètre en vert et une autre en charge du rouge. les points sont des binômes ou des trios charger de surveiller les rues mais cela était avant que l'on sache le nombre exact de personnes à disposition. Il a été suggérer de faire quatre groupes en cas d’effectif réduit.
Il faut ne pas trop s’avancer dans les rues pour bien les voir venir. Des snipers sont censés être mis dans les bâtiments autours pour surveiller plus en profondeur. De plus s'il doit y avoir interception violente il est préférable de gérer proche du bâtiment plutôt a vu des barrages de police.

Cathy et et deux autres vampires apparemment Malkavian vienne de partir je ne sais pas trop quoi faire dans leur coin.

Monsieur Delcroix pourriez-vous allers avec le petit groupe de leur primogène afin que l'on puisse justement se coordonner avec eux ?


*Rozen s’arrêta une fois devant le groupe composer des goules et des vampires charger de l’extérieur pour jauger de leur nombre. mais visiblement des ordres étaient déjà donnés.*

Venise bien sûr j'attends de connaitre votre avis sur la manière de...

Qu'est ce qui ce passe ici ?


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Lefol
Ventrue
Ventrue
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Lun 27 Jan - 23:26

Jean écouta les remarques de la goule. Après deux secondes de réflexion il enchaina.

- Parfait à cent mètres avec un HK tu mets tout dans la cible si t'es un tireur normal. C'est bon allé action!

Il ne restait que trois goules et lui. Le type qui avait relayé le ordres suggéra de former un binôme avec les deux qui restaient.

- Ok Mimi Mathy et Pirlouit vous irez prendrez donc en charge la place ste Gene. Et toi Oscar Wilde tu restes avec moi. On est en réserve ici. On intervient sur signalement. Pigé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morphée
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Mar 28 Jan - 0:01

Le nouvellement baptisé Oscar répondit sobrement :

Pigé.

Tandis que le dernier binôme s'éloignait en se vannant discrètement, sans doute suite aux surnoms choisis par Lefol.

Toute la troupe s'effaça bientôt dans la brume qui flottait sur le Panthéon.

On entendit rapidement plusieurs murmures dans les oreillettes.

Rue Clotaire, binôme en place, début de la patrouille.

Rue d'Ulm, en place.

Place Panthéon, en place.

Puis peu de temps après :

Rue Clotilde en place.

Rrrue Cujas, binôme ok.

Rue Valette, en place.

Place St Geneviève, Mimi... (coupé) Binôme en place !


Biiiip. Ici Morphée, personnification du rêve et des pnj lambdas. N'hésitez pas à me laisser un mp si je tarde à me manifester. Biiiip.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Mar 28 Jan - 1:04

Elea sortit ses armes de son étui les cachant à l'intérieur de sa veste, puis referma son étui tout en se dirigeant vers la rue en face du Panthéon, relevant sa capuche noir pour couvrir sa chevelure de feu. Elle soupira en entendant la voix d'Alice dans l'oreillette, se tendant légèrement à l'idée de la savoir sur le champ de bataille, puis reprit sa concentration afin de passer son propre message.


- Mademoiselle de Sancy, c'est Elea. J'aimerais savoir où je pourrais me poster afin de surveiller la porte principale et les alentours. Si vous connaissez un lieu où je pourrais avoir un bon angle de vue sans avoir à me déplacer...


La Toréador parla d'une voix douce et discrète, guettant les personnes autour d'elle afin de s'assurer que personne ne l'entendait, surveillant les alentours afin d'endosser son rôle de sentinelle. Enfin, la Belle leva les yeux vers le haut des bâtiments, cherchant du regard un toit potentiel où s'installer, où bien une arrivée aérienne.


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Venise
Nosfératu
Nosfératu
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Mar 28 Jan - 1:27

Pendant que l'on papotait du plan à suivre, Venise accueillit son informateur emplumé en retenant son chien par le collier. Le molosse trouvait amusant de courir après les oiseaux, ce qui n'était pas très pratique pour avoir des informations sur la surveillance. Une fois son message délivré, le volatile s'envola.

Elle s'approcha ensuite de la primogène Ventrue qui lui demandait son avis.

"Ça m'a l'air pas mal." répondit-elle froidement, en totale méconnaissance de la tactique du jour -et de la science elle-même-. Venise était une Nosferatu et elle avait appris à se défendre seule dans l'univers restreint des catacombes parisiennes, non à l'air libre dans un espace dégagé. La Ventrue devait connaître son affaire puisqu'elle semblait si sûre. Elle avertit Rozenmilna des nouvelles qu'elle avait reçu des volatiles. "Mis à part le tohu-bohu dans la journée, les pigeons ne m'ont rien signalé. Ce n'est pas sûr qu'ils aient pu voir grand chose." Elle préféra taire le second volet de ce qu'ils lui avaient révélé, ce n'était pas pertinent.

Imitant le type qui organisait les goules, Venise se prit d'envie d'appeler des animaux en renfort. Les sens humains étaient limités alors que les bêtes pouvaient déceler des choses que personne ne pouvait sentir. Elle s'éloigna de Rozenmilna pour appeler ses petits amis. Les rats d'abord, à qui elle intima l'ordre de se faufiler dans le sous-sol pour surveiller discrètement ce qu'il s'y passe et lui faire un rapport si besoin était. Les chauve-souris ensuite, car il pouvait être intéressant d'avoir une surveillance aérienne; leur écholocation pourrait peut-être aussi révéler des choses dissimulées dans l'ombre. Enfin elle appela des chats. Capables de se faufiler partout et d'avoir un excellente vue dans la pénombre, elle leur intima l'ordre de vadrouiller autour de la place en surveillant ce qu'il s'y passe.

Une fois les animaux envoyés en mission, elle afficha un sourire sardonique en regardant autour d'elle, assez contente d'avoir étalé son talent et peut-être dégoûté quelques personnes sensibles.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Bordenave
Malkavian
Malkavian
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Mar 28 Jan - 2:04

Charles approuva les paroles de Philippe, il se concentra donc quelques secondes , imaginant a quoi pourrait ressembler un policier . Pas une merde à la Colombo ou à la Derrick, non un flic un vrai, un qui inspire à la fois confiance et la peur , un qu'on écouterait presque machinalement , sans trop se poser de questions, bref un putain de flic !

Il sentit son sang s'agiter alors que son corps l'utilisait pour activer la discipline souhaitée.

Charles avait maintenant l'apparence et les vêtements de Charles . NI plus, ni moins .

Les yeux du Malkavian s'illuminèrent ! Comment avait il pu etre si stupide, son apparence  réelle était si parfaite que tout naturellement son esprit n'avait pu envisager une autre forme ....

Ainsi prêt, il resta tout à côté de Philippe, aux aguets, prêt  agir ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Annabelle De Luca
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Néonate (+1)
Réputation: Courageuse (+1), Dévouée (+1), Poisson rouge (-1)
Points de sang:
7/15  (7/15)

MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Mar 28 Jan - 18:02

Annabelle fut quelque peu déçue de quitter l'intérieur du Panthéon. La magnificence et la majesté de l'endroit étaient impressionnantes, bien que d'une froideur toute d'outre tombe.
Elle était restée distraite le temps de son bref passage, contemplant les ciselures ou les moulures, témoignage d'une maitrise parfaite de la décoration architecturale.
Toutefois le pas de Rozenmilna dirigeait les mouvements d'Annabelle et cette dernière suivit, toujours amusée par son jeu de cherche ombre, sa primogène.
Un jeune homme, Jacques Delcroix s'était présenté avec charme et élégance. Encore une nouvelle tête, encore un nouveau nom, bien que celui ci éveillait quelques souvenirs récents, ou alors c'était parce qu'il était tout simplement beau.
Du coup, elle trouva le courage de lui répondre. Tout d'abord, comme à chacun, par un geste de respect sincère, une révérence passée de mode, puis par un léger compliment.




  • Enchantée, monsieur Delcroix. Je suis Annabelle de Luca. Vous êtes très beau.

Rapide, mais peut être pas très subtil s'interrogeât-elle brièvement dans l'intimité de sa pensée.
Rozenmilna continuant sa course, elle en profita pour la suivre et échapper, de fait à l'inévitable amusement, au mieux, mépris, au pire, de ce nouveau visage.



[…]
Le choix du lieu de rendez vous avait aboutit à l'esplanade désertée du Panthéon.
Paris était une ville magnifique et la pluie de lumière de réverbère de fenêtres bourgeoises donnait presque l'impression de la journée. Du moins telle que la rêvait Annabelle qui n'avait pas gardé le souvenir du dieu Rä.
En plus de cette beauté visuelle s'ajoutait le désert de personne. La place avait été bouclée et ni voiture ni passant ne venait polluer de leur présence cette merveille architecturale. Annabelle profitait de ce moment de solitude dans la fourmilière parisienne. La ville était belle. Elle l'était encore plus désertée.
Puis, imperceptiblement, avec lenteur, mais précision, son regard masqué par des lunettes particulièrement peu appropriée pour une telle luminosité, elle observa les alentours.
Rozenmilna et l'étrange Venise discutaient des protocoles de sécurité vérifiant par téléphone que tous avait bien prit leur place.
Le panthéon est un bâtiment isolé, très éloigné des autres immeubles Haussemanniens, ce qui privé de la foule, rendait la place extrêmement difficile à approcher sans être vu.
Mais cette place vide était également un désavantage en cas d'attaque, car il y avait bien peu d'endroit où se cacher. Par prudence, Annabelle cherchait déjà un lieu de retraite, où elle pourrait emmener Rozenmilna au cas où les choses prendraient un tour déplaisant. Le panthéon lui même était exclus. Elle avait finit par comprendre qu'il abritait un machin truc bidule suffisamment ancien pour être ataviquement hostile.
Un panneau indicateur, présentant d'un coté un plan du quartier d'un coté et ce qui semblait être un tronc féminin en sous vêtement de l'autre, était stationné à quelques pas de là.
Annabelle quitta le giron rassurant de sa primogène pour aller le consulter. Elle y cherchait un accès au métropolitain le plus proche pour évacuer l'endroit le plus rapidement possible... au cas où...
Le plan n'était pas simple à lire, mais avec un peu d'attention, elle était sure d'y arriver.


Le monde est décidément un endroit bien étrange.

Tenue d'Annabelle :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Philippe Merle
Primogène [Malkavian]
Primogène [Malkavian]
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Juvénile ( -1 ), Soucieux (+1)
Points de sang:
9/15  (9/15)

MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Mar 28 Jan - 22:13

A l'air d'autosatisfaction affiché par Charles, Philippe comprit qu'il pensait être prêt. Il hésita entre le rire et l'affliction, et opta pour une voie intermédiaire : la diplomatie.

"Peut-être qu'un uniforme, ou un badge, impressionnerait encore plus le vulgum pecus...?"


Lorsque les goules annoncèrent leurs positions, le primogène réalisa qu'il y avait doublon entre l'équipe de soutien, dont il avait imaginé qu'elle irait... ben... soutenir les combattants, et l'équipe de coordination et surveillance qui... en toute logique aurait dû surveiller...

Il s'aperçut également qu'un gars commandait tout ça, alors que Rozenmilna, en tant que coordinatrice, aurait sans doute dû s'en occuper. Le pseudo enfant se demanda si cela avait été convenu d'avance ou pas.

En tout cas, il était soulagé que son clan n'ait pas à gérer seul d'éventuels intrus. Ils étaient probablement plus sérieux dans les autres clans.


Tenue habituelle de Philippe : Jean gris, baskets usés et T-shirt vert bouteille.
En extérieur, il met un blouson de jean noir délavé, des mitaines de laine grise et une casquette vert foncé et bordeaux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jacques Delcroix
Gangrel
Gangrel
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Prof (+1)
Points de sang:
15/15  (15/15)

MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Mer 29 Jan - 23:58

"Je vais aller le voir immédiatement"

*Ah les Ventrues. Faudrait quand même qu'on leur apprenne qu'on est au vingt et unième siècle. les téléphones portables ça existent, et le Prince nous a fourni des oreillettes. Décidément cette ville ressemble plus à une place du sabbat, qu'à l'idée que je me faisais d'une ville camariste. mais bon, je manque sans doute d'expérience dans le domaine. Et comme je suis parmi les derniers arrivés, bein je vois pas quoi faire d'autre que ce qu'on m'a dit.*

Il était sur le point d'aller accomplir son "honorable" travail, quand une personne arriva et la salua, qu'il avait déjà croiser au petit salon du Louvre.

"Bonsoir madame de Luca. je vous remercie de votre compliment. Je ne puis malheureusement rester ici, un travail m'attends ailleurs."

Sur ce, Jacques se dirigea vers le primogène Malkavian, qui au vu de ses "particularités", ne fut pas bien difficile à repérer. Une fois arrivé à sa portée, il engagea directement la conversation.

"Bonsoir Monsieur Merle. je me présente, je suis Jacques Delcroix du clan gangrel. Madame Rozenmilla du clan Ventrue, m'envoie dans le cadre de la coordination des groupes. Puis-je vous aider en quoique ce soit?"


Attention c'est méchant un canard !!
Appelez mon "mon canard"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Jeu 30 Jan - 2:31

*Quel don magnifique, parler pigeon. Rozen se demandait si elle pouvait aussi parler au chat. De temps en temps elle se tournais pour voir si Annabelle était toujours bien là.*

Merci Monsieur Delcroix, Mlle Casato attendez quelques secondes.

*Rozen resta silencieuse un court poignet de seconde. Martelant nerveusement le sol de son talon droit. Lefol semblait avoir décidé de l'ignorer et faire à sa sauce. Ces ordres n'étaient peut-être pas mauvais encore fallait'il qu'il en informe tout le monde. Et de toute façon le problème n'était pas là.
La seule raison pour laquelle la rage de du ventre n'avait pas explosé était la gravité de la situation. Mais elle était présente comme un barrage craquelé *


**Un, deux... Trois..**

HUM, j'ai dis qu'est qui ce passe ICI ?

Vous êtes sourd ou quoi ? HOY Lefol c'est a vous que je parlais au cas vous n'aillez pas compris. Qu'est ce qui vous prend d'envoyez les goules comme ça ? C'est le plan qui ne vous plait pas ou c'est tout simplement qu'il vous a pris d'improviser ? Non en fait le plan vous ne l'aviez même pas.
Bon... peut importe ce qui vous a pris. Dites moi ou vous les avait placer.


*Visiblement les goules du prince obéissaient à la première personne venue. Soit Parménion n'avait pas inculqué la notion de chaîne de commandement à ses péons soit ils étaient stupides. C'était probablement la seconde solution.*


A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean Lefol
Ventrue
Ventrue
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Jeu 30 Jan - 17:51

Jean se retourna vers sa Primogène, les yeux vident d'expression, ou du moins d'expression affable. Il s'approcha d'elle et leva le doigt.

- Je les ai mis là, là, ici et encore là.

Il lui montra les endroits où il avait envoyé les goules se poster. Il garda pour lui les réflexions que le commentaire de Rozen avait suscité. Il se contenta juste de sourire, laissant vagabonder un instant son esprit en se demandant quel son ferait la demoiselle si il lui était donné la chance de pouvoir l'écorcher en bandes de cinq centimètres de peau.

- Autre chose.... Promgène?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Ven 31 Jan - 14:34

Vous avez le message Radio comme quoi Boubanos est arrivé.

De plus un autre message radio survient dans l'oreillette une minute plus tard, c'est une voix qui vous est inconnue.

"Ici le cordon de sécurité Policière de la rue Clovis, nous on demande un responsable. Je répétè on demande un responsable rue Clovis. Merci."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Jean Lefol
Ventrue
Ventrue
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Ven 31 Jan - 14:59

L'annonce de l'arrivée de l'ennemi conforta Jean dans son dispatching des goules, surtout en ce qui concernait le temps de réaction. Si il n'avait pas pris d'initiative, on en serait toujours à discuter de comment organiser le plan. Au moins le personnel était en place. Si jamais il y avait un retour de bâton, ben il attendrait que tout cela soit fini, et qu'il s'en sorte par la même occasion.

La seconde intervention radio lui fit lever un sourcil. Normalement un cordon policier devait empêcher les péquins moyens d'approcher de la zone. Qui pouvait donc demander un responsable? Il allait répondre quand il s'arrêta. Il tourna la tête vers la Primogène.

- Avec votre autorisation?

Puis sans attendre la réponse il contacta le binôme place ste Geneviève.

- Mimi et Pirlouit, faites moi un point de situation rue Clovis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles Bordenave
Malkavian
Malkavian
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Ven 31 Jan - 15:33

Une plaque ...une plaque... il avait pas la queue d'une plaque .... Quant à l'uniforme finalement, c'était naze...les flics en uniforme étaient des flics de base , non pour lui un flic, un vrai ça avait une mâchoire ben carrée, une jolie fossette, et des muscles ! Sans oublier, un flingue , un putain de gros flingue ....

Il faisait semblant de réfléchir aux propos de Philippe en prenant l'air concentré de celui qui cherche vraiment un moyen d'obtenir une plaque de police quand la radio attira son attention ! Déjà un truc à régler, un responsable était demandé .... bizarre, et grotesque ... IL ferma les yeux et imagina la scène, un péon venait voir un des flics en civil et lui demandait à voir son responsable ... Il imagina quelques scénaris, mais aucun ne se terminait pas , par le flic qui envoyait chier le passant en lui expliquant poliment que le responsable, avait autre chose à branler que de venir le voir ...

Lefol demandait de quoi il en retournait, Charles l'air de rien s'approcha histoire de voir ce qui se passait , tout en lançant à voix basse un très naif  :

"Dites, au fait, officiellement il est expliqué comment ce cordon de sécurité hein?"


Dernière édition par Charles Bordenave le Ven 31 Jan - 15:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rozenmilna
Ventrue
Ventrue
avatar


Feuille de personnage
Statut: Primogène (+3)
Réputation: Patiente (+1)
Points de sang:
9/12  (9/12)

MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Ven 31 Jan - 15:33

*Boubanos était arrivé*

Bon on verra ça plus tard.



A strange game. The only winning move is not to play.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Admin

avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Ven 31 Jan - 15:43

La radio crachota au bout de quelque seconde.

"Ici Mimi Je suis en route pour un complément d'information. Je vous recontacte. "



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://vampiredeparis.jdrforum.com
Thomas Bellanger
Malkavian
Malkavian
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Ven 31 Jan - 21:21

hrp:
 

Thomas suivait. Enfin, suivait. C'était un bien grand mot. Rien ne s'emboitait. Qui commandait ? Comment et par qui avaient été réparties les responsabilités ? D'où sortaient les goules qui se dispatchaient aux alentours du Panthéon ?

Le pauvre néonate ne savait même pas à qui il devait s'adresser. Il sentait la colère pointer le bout de son nez. Oui, parce que Thomas Bellanger est un ange, un bon gars et généralement il est serviable mais le bonhomme il aime aussi par dessus tout l'ordre et la logique. Un peu comme une religion. Mais que l'on peut remettre en question. Certains appellent cela la science.
Et donc face à tant de flou, de vague et d'informations divergentes, le médecin avait tendance à sentir sa patience et son calme partir en vacances.



Au final, tachant de puiser dans ses dernières ressources d'attitude posée, il se rapprocha de son primogène. A mi voix, de laquelle filtrait sans problème l'irritation, il lui demanda, respectueux malgré tout :

Qui est l'autorité ici ?

Est il sut que je pourrais soigner des goules si besoin ?
Si la police nous parle sur le même réseau que l'on se parle entre nous ... alors la police entend aussi ce qu'on se dit ... Non ? Cela ne va-t-il pas à l'encontre d'une des règles que vous m'avez exposé hier ?

Son regard se planta dans celui de Philippe. Agacé. Thomas était agacé. Il était tendu aussi. Mais parce que c'était Philippe, et qu'il respectait Philippe, il parvenait à contenir les exclamations qui lui brûlaient les lèvres.



Tenue du soir : chemise bleue, pantalon noir, blouson en cuir usé, baskets.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Sam 1 Fév - 0:50

Elea continua à observer l'entrée principale du Panthéon, restant à une certaine distance, observant les immeubles, le toit de ceux - ci, leur entrées, leurs sorties, les égouts, surveillant chaque mouvement, chaque détails avec autant d'attention que possible. Elle essaya de rester dans les recoins d'immeubles, se glissant dans les ombres tant qu'elle le pouvait.

Elle écouta la voix de Rozen et lui répondit poliment.


- Prenez votre temps. Je reste à surveiller l'entrée pour le moment.


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Henri d'Estirac
Harpie [Toréador] (PNJ)
Harpie [Toréador] (PNJ)
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Sam 1 Fév - 1:43

De l'autre côté la primogène Nosferatu avait appelé ses petits amis des égouts. Écoeurant. Comment pouvait-on tolérer la proximité de ces animaux hideux proliférant les pires maladies? Face à lui, la primogène Ventrue s'énervait pour des questions de préséances. Juste colère, même si son lieutenant avait bien fait.

Henri n'osait s'approcher du primogène Malkavien, horrifié par la créature échevelée qui l'accompagnait. Il se souvint l'avoir croisé une fois et se félicita que l'homme n'ait pas répondu alors à son salut. Quelles manières déplorables! Personne n'osait parler ainsi; vraiment, les Harpies devront se retrousser les manches pour relever le niveau de la cour de Paris. Il y avait bien cet autre personnage qui s'énervait aux côtés de monsieur Merle. Ses questions l'amusèrent. Le Toréador aurait bien aimé lui répondre mais il n'osa approcher, aussi resta t-il sur place, à quelques pas des différents primogènes, s'exaspérant d'être bien seul. Puis il se souvint du micro. Ô merveille, chacun allait pouvoir entendre sa voix suave et ses commentaires éclairés. Il retrouva sa gaieté et avec entrain il appuya sur le petit bouton qui le reliait au monde.

"1... 2... 3..." Parfait, il s'entendait.

"Je rappelle que, comme demandé hier entre les primogènes, qu'une ambulance est à disposition du personnel soignant. Des scooters situés sur le parvis du Panthéon sont également à disposition pour ceux qui souhaiteraient faire des rondes autour du monument. Les mortels qui ne sont pas habilités au combat sont priés de bien vouloir quitter les lieux, respect de la Camarilla oblige. Il est bien des cordons de sécurité, mais des témoins gênants seraient choqués d'apercevoir de trop nombreux cadavres dont les causes de la mort seraient difficiles à expliquer aux médias. Ceux-ci sont en liaison avec madame Cathy Schmit, Harpie de son état actuellement située à l'arrière du bâtiment. Moi-même, monsieur d'Estirac, Harpie de la Cour de Paris, suis en relation avec les autorités. Je vous remercie par avance de vous référer à l'un ou à l'autre en cas de problème de communication."

Puis il entendit que Boubanos avait fait son apparition. "Seigneur Dieu" dit-il pour lui même, angoissé. Puis il se signa. Puis on lui demanda d'aller rue Clovis.

"Rue Clovis, reçu. J'arrive, Mimi!" Sur ce, Henri enfourcha un scooter, une monture mécanique qu'il n'avait pas l'habitude de manœuvrer, direction rue Clovis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gustave
Brujah
Brujah
avatar


Feuille de personnage
Statut: Ancien (+3)
Réputation: Nature (+1)
Points de sang:
6/14  (6/14)

MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Sam 1 Fév - 15:19

*Les noms de code pittoresques des goules... Est-ce que c'était un jeu pour certains ?
Gustave suivit Eléa devant l'entrée, un mètre devant elle prés à canarder tout assaillant. Une sorte de derrière ligne de défense.*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morphée
Membre du Staff
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Sam 1 Fév - 18:47

La goule qui était restée sur place rajouta, d'un ton qui paraissait bien timide après le volubile discours d'Henri :

Une ambulance est en effet prévue. Elle nous rejoindra par la rue Soufflot dès que possible. En attendant son arrivée, vous êtes invités à diriger les blessés vers la camionnette blanche qui se trouve en face à gauche de l'entrée du Panthéon.
Pour le reste, ravitaillement et armes, cela se trouve dans le camion de police garé entre la rue Soufflot et la rue Cujas.



Quelques secondes plus tard, on entendit une voix de femme qui annonçait :

Tireur au Lycée Henri IV en place.


[HRP : Je vous propose un ordre de passage, si vous voulez bien, histoire que ce soit plus clair, car j'ai l'impression que ça cafouille un peu...
Charles
Rozenmilna
Jean
Elea
Henri
Gustave
Alexie
Venise
Annabelle
Philippe
Thomas
Jacques
Si j'ai oublié quelqu'un, rajoutez-vous à la fin de la liste. Merci !]



Edit : changements de place
Attention, Elea, il y a encore pas mal de gens qui n'ont pas posté.


Biiiip. Ici Morphée, personnification du rêve et des pnj lambdas. N'hésitez pas à me laisser un mp si je tarde à me manifester. Biiiip.


Dernière édition par Morphée le Lun 3 Fév - 21:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alexie
Brujah
Brujah
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Dim 2 Fév - 17:47

Alexie suivit son chef de près, laissant son regard se promener d'un point à un autre distraitement. Sans un mot elle prit place à ses côtés, devant Elea, se tenant prête à attaquer dès qu'une menace se ferait sentir.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elea
Toréador
Toréador
avatar


MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   Lun 3 Fév - 18:32

HRP:
 

Elea remercia l'arrivée d'Alexie et de Gustave d'un hochement de tête léger, reprenant ses observations aux alentours. Son regard se balada d'un point à un autre, consciencieusement, s'arrêtant sur un mouvement furtif au premier étage d'un bâtiment à quelques mètres. La Toréador fronça légèrement les sourcils, se concentrant un peu plus sur la vitre, se mordillant la lèvre inférieure dans son intense réflexion.


* Calme toi Elea... C'est juste toi qui ... *


Elea s'interrompit dans ses pensées en remarquant le rideau voleter légèrement, puis se fit une raison, se convainquant toute seule qu'elle s'inquiétait pour rien ...
... Mais les lieux ne devaient - ils pas être vide ?


Alors qu'elle transmettait un nouveau message à Rozen, Elea continua de laisser son regard fureté.


- Mademoiselle de Sancy, les immeubles ont - ils étaient évacu... C'est quoi ce bordel ? laissa - t - elle échapper malgré elle en remarquant une ombre passer derrière une porte. Mais comment reconnaître une ombre, d'un fond obscure, dans l'obscurité ... 


Elle s'avança d'un pas pour y voir d'un peu plus près lorsqu'elle entendit la voix d'Aly qui la crispa un peu plus encore. Elle regarda Gustave, puis Alexie son regard passant de l'un à l'autre, et soudain, cette impression encore, d'être vue et observer, dont elle n'arrivait pas à avoir la certitude, se confortant dans une désagréable impression de piège qui se referme sur soi. La Belle inspira profondément, puis soupira en regardant l'un et l'autre de ses compagnons et enfin passa un nouveau message radio, plus calme, plus "professionnel" comme avait tendance à lui dire Aziel durant leur mission.


- Mademoiselle de Sancy, tout les immeubles ont - ils était évacués ? * Si non, ça veut dire qu'on va avoir de la compagnie... Ou que je deviens parano *


.
The friends that we have lost or the dreams that have faded...
...never forget them

Tenue du 3 Avril:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CE que l'on vois a l'avant du Panthéon   

Revenir en haut Aller en bas
 

CE que l'on vois a l'avant du Panthéon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

 Sujets similaires

-
» Manipulations avant, pendant et après le coup de 2004.
» " Féeries de lumières de l'Avant-NOËL "
» ARISTIDE SERA DE RETOUR AVANT LES ÉLECTIONS SELON IRA KURZBAN
» De l'eau a coulé sous les ponts.
» Avant garde ork

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paris By Night ~ Chronique de l'Ombre ~ :: Paris :: 5 ème et 6 ème arrondissements (appelés la torche) :: Le Panthéon :: Evenement Boubanos [Autour du Panthéon] :: Devant le Panthéon-